fbpx
Des infusions pour les enfants et les nourrissons

L’arrivée d’un enfant est un évènement extraordinaire.

Elle s’accompagne aussi de questionnement face aux émotions et aux maux de l’enfant : mal à l’estomac, difficultés à s’endormir… Les infusions peuvent apporter une solution à ces problèmes les plus courants et la sérénité à la fois pour l’enfant et pour les parents. Il conviendra de sélectionner des plantes bio sans pollution et sans produits chimiques (par exemple : arômes de synthèse, conservateur, colorant…).

Quelles plantes sont recommandées ?

Les plantes peuvent être bien utiles pour :

  • Aider l’enfant à s’endormir, avec la Mélisse, la Camomille et le Tilleul dès un an.
  • Combattre les maux de l’hiver (infections respiratoires), avec l’Eucalyptus, le Romarin ou la Sauge, qui ne doivent pas être donnés directement aux nourrissons. Il est préférable de faire une légère décoction avec ces plantes et la laisser dans la chambre de l’enfant ; ainsi les principes actifs libérés lui feront du bien. Le Thym est également recommandé ; dès sa première année, le nourrisson est autorisé à boire quotidiennement entre 0,5 g et 1g de Thym infusé dans 1L d’eau. A partir d’un an, les enfants sont autorisés à prendre la même dose de plante que les adultes, soit 5 à 7 g par litre d’eau.
  • Faciliter la digestion avec la Verveine, le Fenouil en lui donnant l’équivalent d’une cuillère à café après la tétée ou le biberon, soit 2,5 mg/kg de poids de l’enfant dans 1 L d’eau. Pour les enfants de plus de 6 ans, la Menthe Poivrée, la Mélisse et la Camomille Matricaire (jusqu’à 6 g par jour dans 1L d’eau à partir de 3 ans) feront des miracles.
  • Aider à calmer les maux de ventre chez les nourrissons à l’aide du Fenouil et du Tilleul en donnant 2 g et 4 g pour les enfants âgés de plus d’un an, toujours dans 1L d’eau.

Comment préparer et donner les infusions pour les enfants ?

Dans une casserole, faire bouillir un litre d’eau et mettre trois pincées de la plante dans l’eau. Laisser bouillir trois minutes avec un couvercle puis laisser infuser encore pendant trois minutes. Enfin, filtrer la préparation.

Pour éviter toute brûlure, laisser la tisane refroidir (à température ambiante pour les nourrissons), et froides l’été pour les enfants plus âgés.

Les enfants n’aiment pas l’amertume, toutes les plantes précitées n’en contiennent pas. A partir de deux ans vous pouvez les sucrer avec un peu de miel. Le goûter est un moment idéal pour proposer une infusion à vos enfants.

Les contre-indications

Si vous souhaitez donner ces plantes à vos enfants, il est vivement conseillé de demander l’avis de votre pédiatre. Toutes les plantes ne conviennent pas aux plus petits, le thé par exemple, est formellement déconseillé à cause de la théine qu’il contient.