fbpx
Les abeilles, de précieux insectes

Les abeilles sont des espèces fascinantes. Les observer de plus près, c’est prendre conscience de leur précieux rôle dans la préservation de la nature et de l’équilibre des écosystèmes. Nous avons d’un côté la reine, la plus imposante, qui est la seule abeille capable de féconder, le faux-bourdon qui a pour rôle de féconder la reine puis les ouvrières, véritables couteaux-suisse, exerçant les travaux de nettoyeuse (des cellules de la ruche), nourrice, architecte, ventileuse (pour garder la ruche à bonne température) et butineuse. Pour résumer, la ruche est donc une grande maison composée d’insectes très organisés et travailleurs. Ce n’est pas pour rien qu’elle représente le symbole du travail !

Les abeilles, essentielles

Un monde sans abeilles, ce serait un monde sans fleurs, sans fruits, sans légumes. En butinant les fleurs, les abeilles, en plus de transporter le fameux nectar qui deviendra plus tard du miel, récoltent le pollen collé aux étamines, les organes mâles de la plante. Ce pollen est transporté vers d’autres fleurs et se dépose dans le pistil, l’organe femelle de la plante. Une fois les fleurs fécondées, c’est ainsi qu’apparaissent de nouvelles plantes, de nouveaux fruits et légumes. Tout ce processus se prénomme la pollinisation.
Sur Terre, les abeilles sont responsables de la pollinisation de 85% à 90% des plantes et des arbres fruitiers, Des chiffres astronomiques qui nous permettent de réaliser le dur labeur de ces insectes et leur impact considérable sur notre environnement et notre alimentation.

Une espèce en voie de disparition

L’utilisation massive des pesticides, les dérèglements climatiques, les maladies ou encore l’arrivée des frelons asiatiques menacent l’existence des abeilles. En France, c’est plus de 30% de colonies d’abeilles qui disparaissent chaque année.
Si ces dernières venaient à disparaître, nous devrions absolument trouver un moyen de les remplacer. Leur travail de pollinisation représenterait 265 milliards d’euros par an s’il devait être fait par l’homme. Conséquence, certains pays réfléchissent à l’éventualité d’utiliser des drones pour polliniser les fleurs… Pour ne pas arriver à de tels scénarios, il est impératif de les préserver !

Les Jardins de Mazet, le terrain de « butinage » rêvé des abeilles

Avec plus de 40 variétés de plantes, les Jardins de Mazet sont un véritable paradis naturel pour ces espèces. En 2019, Marie s’est lancée dans l’apiculture en compagnie de l’apiculteur Thierry Pironnet, qui a permis d’ajouter à notre boutique de savoureux miels, produits à la fois dans nos Jardins et en Provence :

Le Miel de Châtaigniers : il s’agit d’un miel foncé très liquide à l’arôme et au goût extrêmement puissants. Il dispose de propriétés qui font de lui un excellent remontant et un tonifiant pour les veines.

Le Miel de Lavande : ce miel est clair lorsqu’il est liquide mais se cristallise assez rapidement et devient alors blanchâtre. Très aromatique, il exerce aussi un effet positif sur les troubles cardiaques et respiratoires.